Contactez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Combien investir en Loi Girardin ?

Le montant de l’investissement dans une opération de financement en Loi Girardin est libre. Cependant, les réductions d’impôt ne peuvent excéder ni le plafond des niches fiscal (majoré à 18 000 €), ni le montant de l’impôt théorique à payer. Nos conseillers se tiennent à votre disposition pour déterminer avec vous le montant à investir en fonction de votre situation.

Plafonnement des avantages fiscaux

Conformément à l’article 200-0 A du CGI, le montant total des réductions d’impôt d’un contribuable doit respecter les deux plafonds ci-dessous :

1er plafond global de 10 000 €

Hors les réductions d’impôt SOFICA et investissements Outre-mer, le total des avantages fiscaux 2017 ne peut pas procurer un avantage fiscal supérieur à 10 000 €.

2nd plafond spécifique Outre-Mer de 18 000 €

Avec les réductions d’impôt SOFICA et investissements Outre-Mer, le total des avantages fiscaux 2018 ne peut pas procurer un avantage fiscal supérieur à 18 000 € « net de rétrocession de l’avantage fiscal au locataire ». Ce qui signifie que seulement 44%, 34% ou 30% (selon le type d’opération) du montant de réduction d’impôt obtenue est pris en compte dans le plafond des niches fiscales.

Exemple de défiscalisation en Loi Girardin

Situation

  • Couple marié avec 2 enfants : 3 parts
  • Revenu net imposable 2018 (hors revenu exceptionnels) : 250 000 €
  • Impôt théorique dû sur le revenu 2018 : 62 366 €

Réductions d'impôts

  • Travaux transition énergétique : 500 €
  • Employé à domicile : 2 000 €
  • Impôt théorique dû sur le revenu 2018 : 62 366 €
Exemple Défiscalisation Loi Girardin