Contactez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

INTER INVEST : Partenaire majeur de LINXEA sur les FIP Outre-Mer

Le groupe INTER INVEST est le leader français de la défiscalisation en Outre-Mer. Depuis sa création en 1991, le groupe INTER INVEST a financé plus de 34 000 projets pour 1,634 Milliards d’investissements.

Cette position historique et la connaissance du tissu économique ultra-marin fait donc de INTER INVEST un candidat particulièrement légitime pour gérer des FIP Outre-Mer. Les 9 agences ultra-marines et les 110 collaborateurs du groupe permettent de sélectionner des investissements à fort potentiel de croissance dans le temps.

Nous avons sélectionné pour vous l’offre de FIP Outre-Mer Inter Invest n°2.

La sélection LINXEA : FIP Outre-Mer INTER INVEST 2

Réduction d’impôt

38%

Montant minimum d’investissement

1 000 €

Taux de frais annuel maximum

3,50%

Durée de blocage

7,5 ans

Frais de souscription

2%

Cas de déblocage anticipé

Votre investissement dans des FIP est bloqué pendant 7,5 ans (par exemple pour un investissement en décembre 2019, vous récupérez votre capital en juin 2027).
Vous pouvez néanmoins débloquer votre investissement de manière anticipée dans les cas suivants :

  • licenciement du porteur de parts, de son conjoint ou de son partenaire lié par un pacte civil de solidarité (PACS) et soumis à imposition commune ;
  • décès du porteur de parts, de son conjoint ou de son partenaire lié à par un PACS et soumis à imposition commune ;
  • invalidité du porteur de parts, de son conjoint ou de son partenaire lié par un PACS et soumis à imposition commune, correspondant aux catégories prévues aux 2° et 3° de l’article L. 341-4 du code de la sécurité sociale.

Répartition des investissements

La répartition des investissements du FIP respecte les principes suivants :

  • L’actif du fonds doit être constitué pour 70% au moins de titres financiers, parts de société à responsabilité limitée et avances en compte courant de sociétés basées dans les DOM-COM ;
  • L’actif du fonds ne pourra pas être constitué à plus de 50% de titres financiers, parts de société à responsabilité limitée et avances en compte courant de sociétés basées dans un même département ou une même collectivité (ou y ayant leur siège social) ;

L’investissement dans des FIP présente un risque de perte en capital.